5 recommandations pour bien communiquer quand on est une petite entreprise


Faute de moyens, de temps ou de compétences, la communication est souvent reléguée au second plan par les entrepreneurs et les petites PME. Pourtant, une communication régulière est indispensable pour se faire connaître, pour faire apprécier ses produits et services, pour attirer les prospects et fidéliser les clients. Bref, pour créer et développer un activité pérenne.

Cinq recommandations pour bien démarrer.

1. S’inspirer et se laisser guider par les grands

Pas question de faire un copier-coller des actions des grands. Ils sont à la pointe des tendances et vous montrent ce qui marche – ou pas. Mais c’est à vous de définir une stratégie qui corresponde à votre taille, aux spécificités de votre métier et à votre marché pour communiquer sur des valeurs où vous êtes vraiment pertinents et crédibles.

2. Choisir les médias appropriés
Aujourd’hui le média central est l’internet. Ne pas avoir de présence web est suicidaire ! Car même ceux qui pensent que leurs clients ne sont pas sur le web doivent se faire à l’idée que demain ils y seront tous. Un site « vitrine » est dès lors un strict minimum. Aujourd’hui le premier réflexe de l’acheteur est d’utiliser Google pour trouver le produit ou service recherché. Fini les pages jaunes ou les annuaires spécialisés, la priorité est au référencement web. Mais attention, pas sur votre nom ou votre marque mais sur vos produits et services, car si vous voulez qu’on les trouve … ils doivent être visibles ! Toute votre communication gravitera autour de ce pôle d’attraction indispensable – qu’il s’agisse de vos mailings, communiqués de presse et publicités, d’une invitation à un événement ou d’interactions sur les réseaux sociaux. Chacune de vos campagnes de communication servira d’aimant pour attirer les prospects vers votre site (où ils trouveront toutes les informations dont ils ont besoin pour prendre une décision – en votre faveur).
Demain sera mobile, social et local. Et demain est déjà là ! De plus en plus de consommateurs – et de professionnels – utilisent leurs smartphones et les réseaux sociaux pour contacter les entreprises et se renseigner sur les marques et les produits. Une fois de plus, ne pas tenir compte de cette réalité risque de nuire gravement à la santé de votre entreprise. Il est urgent de penser à ce futur très proche.
3. Miser sur la force des contacts réels & virtuels
Communiquer, c’est aussi participer à des foires et à des salons ou créer des événements pour renforcer les contacts avec vos partenaires et pour informer clients et prospects sur vos produits et services ou pour leur permettre de les tester.
Attention toutefois au type d’événement que vous organisez. Il faut avoir un objectif commercial clairement défini (lancer votre activité ou un nouveau produit, gagner de nouveaux clients, accroître votre notoriété, promouvoir de nouveaux services, remercier et fidéliser vos clients) et entourer votre événement d’un tissu de communication (effets d’annonce – invitations – communiqués sur votre site avant- pendant-après l’événement – témoignages – remerciements etc.)
4. Professionnaliser sa communication
Le premier pas vers une communication « pro » consiste à établir un budget réaliste et planifier ses actions marketing. Or, dans nombre de petites PME, seul le dirigeant décide quand et comment communiquer. Et il a tendance à agir de manière opportuniste ou au gré de son inspiration
Entretenir une relation régulière avec ses clients, tirer parti des temps forts d’une année, des cycles de vie d’un produit, être attentif aux tendances du marché et aux attentes des consommateurs … sont autant d’éléments critiques dans l’élaboration d’un plan de communication efficace. Autant de raisons de prendre la communication au sérieux et la confier à un spécialiste, éventuellement extérieur à l’entreprise si vos moyens ne vous permettent pas d’engager.
5. Faire appel à des spécialistes
L’externalisation de certaines compétences séduit de plus en plus les PME et la liste des spécialistes qui peuvent vous épauler de manière flexible ne cesse de s’allonger : juristes, directeur financier, RH, logistique, IT, comptabilité … et même le marketing et la communication. Vous continuez à diriger la manœuvre, vous définissez le cadre et les lignes directrices mais vous déléguez la gestion et la mise en œuvre à un Responsable Communication qui vient travailler une partie de son temps dans votre entreprise. Il s’imprègne de votre culture, de vos valeurs, de votre connaissance du marché. Il adhère à votre projet et s’intègre à votre équipe. Vous y gagnez un regard neuf sur votre entreprise et une réelle maîtrise des bonnes pratiques de communication.
Pour plus d'informations contactez nous !

#CommunicationPME #externalisationcommunication

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Basic Square